Maïla Merca Haël

"Le véritable changement s’opère intérieurement, remonte des profondeurs, s’exprime au dehors et transforme le monde. Car lorsqu’un rouage (une personne) se transforme, c’est le fonctionnement de l’ensemble du mécanisme qui en est affecté." M.M.H. (Extrait de "L'Unité du Réel, une éthique de la création artistique" – 2014)

La peinture comme allégorie

Le « White Carousel » est une allégorie de l’Humanité : « Comment intégrer dans un même ensemble, une diversité foisonnante de rythmes, de langages et d’expressions différentes, afin de créer une Harmonie et une Unité qui en préserve l’intégrité ? ». Un Ensemble fonctionnant de manière optimale et qui trouve son équilibre dans une organisation mouvante et sans cesse renouvelée, sans exclusion d’aucune sorte. Il est « un laboratoire d’expérimentations de l’organisation globale du Grand Organisme Humain Collectif ». Il intègre, à partir de leur Vibration Première, la Couleur, les différents archétypes humains en souffrance et les différentes dimensions de l’Homme, en les ré-harmonisant dans leur intégrité propre, mais également les uns par rapport aux autres. « Esprit, Cœur, Psychisme, Corps, Ciel, Terre, Père, Mère, Spirituel, Matériel, Passé, Futur, Présent, Désir Pur, Peur Pure, Amour Pur, Féminin, Masculin, Divin, Dedans, Dehors, Éternel, Temporel, Rêve, Eveil » se ré-accordent pour s’exprimer à l’Unisson.

Catégorie : Texte